Qwant tente un coup de poker pour faire débattre ......

Qwant tente un coup de poker pour faire débattre ......
Qwant tente un coup de poker pour faire débattre ......

Qwant tente un coup de poker pour faire débattre de son moteur soupçonné de copier les dénouements de Bing selon certaines rumeurs sur les réseaux sociaux : celui se faire décortiquer son fonctionnement par la tribu SEO grâce à un match !Voici donc un challenge SEO d'un nouveau look puisque le terrain de jeu sera Qwant et non plus Google, il se déroulera du 2 Décembre 2019 au 3 Juin 2020 avec des lots pour les 5 premiers de 20 000 euros pour le premier jusqu'a 2 000 euros pour le cinquième.Sans rire. Un jeu de référencement mine de rien ca prends du temps, de l’énergie.Le combat sur Qwant va débuter comme tous les combat SEO, par un joli départ groupé de gens affectant de s’en foutre, jusqu’à ce que les égos reprennent un peu les dessus et que les vieilles écoles ressortent pour corrompre les uns et les autres.Voici donc un match SEO d'un nouveau acabit puisque le terrain de jeu sera Qwant et non plus Google, il se déroulera du 2 Décembre 2019 au 3 Juin 2020 avec des lots pour les 5 premiers de 20 000 euros pour le premier jusqu'a 2 000 euros pour le cinquième.Il faudra se positionner (donc ranker) sur la requête “qwanturank” avec un nom de domaine vierge, mais il est compatible d’appliquer un nom de domaine comprenant la demande cible dans son nom. Pour le match Qwanturank ce sera infiniment moins le cas : sur un mot clef chimérique seuls les participants (et leurs backlinks) vont remonter et éventuellement échanger leurs places.Qwant tente un coup de va-tout pour faire jacasser de son moteur incriminé de copier les résultats de Bing selon certaines rumeurs sur les réseaux sociaux : celui se faire décortiquer son fonctionnement par la tribu SEO grâce à un match !Qwant tente un coup de poker pour faire jacasser de son outil suspecté de copier les résultats de Bing selon certaines rumeurs sur les réseaux sociaux : celui se faire décortiquer son fonctionnement par la tribu SEO grâce à un challenge !Apres une période d’accalmie assez paresseuse, il se passe pas mal de chose sur le moteur de recherche qwant concernant la demande Qwanturank. En effet, depuis la fin des enregistrement (environ 160 sites inscrits) et donc depuis quelques jours , pas mal de nouveaux sites ont fait leur apparence dans la SERP et malheureusement d’autres en ont sortis.Qwant tente un coup de va-tout pour faire jacasser de son outil suspecté de copier les dénouements de Bing selon certaines rumeurs sur les réseaux sociaux : celui se faire décortiquer son fonctionnement par la congrégation SEO grâce à un challenge !Il faudra se positionner (donc ranker) sur la demande “Qwanturank” avec un nom de domaine vierge, mais il est conciliable d’appliquer un nom de domaine comprenant la requête cible dans son nom. Apres une période d’atténuation assez longue, il se passe pas mal de chose sur le moteur de recherche qwant concernant la requête Qwanturank. Ce challenge s’avère donc une manière adroite à lui, non seulement de se manifester au monde du SEO, mais aussi d’agrandir les tentacules des parties de SEO, qui ne se limitaient qu’à Google.Par contre le domaine devra avoir été réservé après le début de combat et n’avoir aucun historique. Mis à part cela, et bien évidemment l’inscription au pari, il n’y a pas de formalité significative.Pour le match Qwanturank ce sera généralement moins le cas : sur un mot clef fictif seuls les participants (et leurs backlinks) vont remonter et éventuellement échanger leurs places.Pour le challenge Qwanturank ce sera excessivement moins le cas : sur un mot clef fictif seuls les participants (et leurs backlinks) vont remonter et éventuellement échanger leurs places.