Le moteur de recherche Qwant vient de débuter un ......

Le moteur de recherche Qwant vient de débuter un ......
Le moteur de recherche Qwant vient de débuter un ......

Le moteur de recherche Qwant vient de débuter un match SEO sur la requête « qwanturank ». Une expérimentation extraordinaire pour un moteur de recherche, qui suscite également quelques questions sur les objectifs et enseignements attendus par l'entreprise.Pour le combat Qwanturank ce sera généralement moins le cas : sur un mot clef bluffé seuls les participants (et leurs backlinks) vont remonter et éventuellement échanger leurs places. L’histoire ne dit d’ailleurs pas si on peut, ou non, signaler ses concurrents sur Qwant…En effet, depuis la fin des inscription (environ 160 sites inscrits) et donc depuis quelques jours , pas mal de nouveaux sites ont fait leur exhibition dans la SERP et malheureusement d’autres en ont sortis.L’alternative à Google qui se veut attentive de vos données personnelles vient de promouvoir un compétition à la population francophone de référenceurs :défier ses ingénieurs (et leurs possibilités à arrêter les spammeurs) et se placer le mieux faisable le 03 Juin 2020 sur son outil de recherche sur le mot-clé « Qwanturank ». Ce match s’avère donc une manière imaginative à lui, non seulement de se dévoiler au monde du SEO, mais aussi d’étendre les tentacules des parties de SEO, qui ne se limitaient qu’à Google.Le outil de recherche Qwant vient de lancer un défi SEO sur la demande « Qwanturank ». Ce jeu s’avère donc une manière astucieuse à lui, non seulement de se révéler au monde du SEO, mais aussi d’distendre les tentacules des compétitions de SEO, qui ne se limitaient qu’à Google.Sans rire. Un pari de référencement mine de rien ca prends du temps, de l’énergie.En effet, depuis la fin des inscription (environ 160 sites inscrits) et donc depuis quelques jours , pas mal de nouveaux sites ont fait leur exhibition dans la SERP et malheureusement d’autres en ont sortis. Une expérience anormale pour un outil de recherche, qui cause pareillement quelques interrogations sur les buts et effets attendus par l'entreprise.Qwant a été l'objet de excessivement de blâmes depuis sa création, certaines personnes soutenant que le moteur n'avait ni index ni procédure propre, mais était plus ou moins relevant de ceux de BingVoici donc un concours SEO d'un nouveau acabit puisque le terrain de jeu sera Qwant et non plus Google, il se déroulera du 2 Décembre 2019 au 3 Juin 2020 avec des lots pour les 5 premiers de 20 000 euros pour le premier jusqu'a 2 000 euros pour le cinquième. Une approche farfelue pour un outil de recherche, qui occasionne pareillement quelques controverses sur les buts et aboutissements attendus par l'entreprise.En effet, depuis la fin des enregistrement (environ 160 sites inscrits) et donc depuis quelques jours , pas mal de nouveaux sites ont fait leur apparition dans la SERP et malheureusement d’autres en ont sortis.L’alternance à Google qui se veut attentive de vos données privatives vient de débuter un combat à la corporation francophone de référenceurs :défier ses ingénieurs (et leurs pouvoirs à bloquer les spammeurs) et se placer le mieux approuvable le 03 Juin 2020 sur son moteur de recherche sur le mot-clé « Qwanturank ».L'initiative est curieuse et a le mérite de mettre en avant Qwant et la demande Qwanturank qui laissera une impression dans son histoire en quelque sorte.