Apres une période d’assagissement assez ennuyeu......

Apres une période d’assagissement assez ennuyeu......
Apres une période d’assagissement assez ennuyeu......

Apres une période d’assagissement assez ennuyeuse, il se passe pas mal de chose sur le moteur de recherche qwant concernant la demande qwanturank. L'originalité est curieuse et a le mérite de mettre en avant Qwant et la requête Qwanturank qui laissera une impression dans son histoire en quelque sorte.L’alternance à Google qui se veut déférente de vos données personnelles vient de promouvoir un tournoi à la population francophone de référenceurs :défier ses ingénieurs (et leurs facultés à juguler les spammeurs) et se placer le mieux exécutable le 03 Juin 2020 sur son outil de recherche sur le mot-clé « Qwanturank ». Une pratique saugrenue pour un outil de recherche, qui entraîne pareillement quelques discussions sur les desseins et aboutissements attendus par l'entreprise. Une expérimentation anormale pour un outil de recherche, qui occasionne pareillement quelques controverses sur les desseins et effets attendus par l'entreprise.L’alternance à Google qui se veut attentive de vos données privatives vient de commencer un compétition à la tribu francophone de référenceurs :défier ses ingénieurs (et leurs capacités à réprimer les spammeurs) et se placer le mieux défendable le 03 Juin 2020 sur son moteur de recherche sur le mot-clé « Qwanturank ».Apres une période d’atténuation assez ennuyeuse, il se passe pas mal de chose sur le moteur de recherche qwant concernant la demande Qwanturank. Il faudra se positionner (donc ranker) sur la requête “Qwanturank” avec un nom de domaine vierge, mais il est acceptable d’administrer un nom de domaine comprenant la requête cible dans son nom. Le moteur de recherche Qwant vient de arriver un combat SEO sur la demande « Qwanturank ». Ce combat s’avère donc une manière délicate à lui, non seulement de se manifester au monde du SEO, mais aussi d’distendre les tentacules des compétitions de SEO, qui ne se limitaient qu’à Google.Qwant tente un coup de poker pour faire discourir de son moteur soupçonné de copier les résultats de Bing selon certaines rumeurs sur les réseaux sociaux : celui se faire décortiquer son fonctionnement par la communauté SEO grâce à un tournoi ! Une pratique exceptionnelle pour un moteur de recherche, qui entraîne pareillement quelques interrogations sur les desseins et effets attendus par l'entreprise. Une expérimentation exceptionnelle pour un outil de recherche, qui occasionne également quelques controverses sur les objectifs et résultats attendus par l'entreprise.L'initiative est curieuse et a le mérite de mettre en avant Qwant et la demande Qwanturank qui laissera une trace dans son histoire en quelque sorte.Pour le combat Qwanturank ce sera aussi moins le cas : sur un mot clef créé seuls les participants (et leurs backlinks) vont remonter et éventuellement échanger leurs places.Le concours sur Qwant va débarquer comme tous les combat SEO, par un joli départ groupé de gens affectant de s’en foutre, jusqu’à ce que les égos reprennent un peu les dessus et que les vieilles écoles ressortent pour corrompre les uns et les autres.Pour le tournoi Qwanturank ce sera beaucoup moins le cas : sur un mot clef créé seuls les participants (et leurs backlinks) vont remonter et éventuellement échanger leurs places.Pour le tournoi Qwanturank ce sera considérablement moins le cas : sur un mot clef créé seuls les participants (et leurs backlinks) vont remonter et éventuellement échanger leurs places.